OUTIL : Les banques d'images gratuites et libres de droits

OUTIL : Les banques d'images gratuites et libres de droits

C'est connu : un site web efficace vit d'un contenu agencé, organisé, clair et précis. Et si un bon éditorial est indispensable à la bonne tenue d'un contenu il en va de même pour l'habillage d'articles par une sélection de visuels dignes de ce nom. Et si vous ne vous sentez pas l'âme d'un photographe aguerri ne vous inquiétez pas : les banques d'images sont là pour vous donner de quoi illustrer vos articles.

C'est toujours au moment où l'agence web remet les clefs du site à l'administrateur que celui-ci réalise que c'est à lui désormais de le faire vivre. Aujourd'hui les diverses plateformes d'administration (CMS) permettent de se faciliter la tâche et c'est d'autant plus vrai avec easyDOOR© ainsi que tous les produits de la gamme "easy" développé par WAW.AGENCY. Pour autant si aucune compétence informatique n'est requise pour créer des pages web à la volée, un minimum d'organisation est nécessaire. Et si l'un de premiers réflexes consiste à proposer une image d'illustration pertinente, l'administrateur enthousiaste risque vite de se trouver à court de visuel disponible.

C'est pourquoi pour palier à à la mise à disposition de photographies maison il existe des phototèques, plus communément appelées "banques d'images" permettant de dénicher la perle rare.

DES IMAGES POUR TOUTES LES SITUATIONS ?

La première qualité des banques d'images consiste à avoir en stock des images spécifiques pour répondre à toutes les situations, selon des thèmes (commercial, artisanat, santé, famille, sport...), des critères esthétiques (fond blanc, vue du dessus, gros plan, profondeur de champs), ou selon leur nature de conception (photographie, illustration, vidéo, animation...). Il s'agit d'images "prêtes à l'emploi", cadrées, nettoyées, de qualités professionnelles, souvent débarassées d'éléments parasites (logo de société, étiquettes de marque), ou de défauts de prise de vue (reflets, yeux rouges, grimaces...)

 

DES IMAGES LIBRES DE DROIT ?

Il existe des images dites "de droits gérés" aux conditions d'utilisation particulières et à des tarifs importants calculés selon le support, le pays de diffusion, le nombre d'exemplaire, etc. Il s'agit d'images particulièrement travaillées, parfois d'auteurs reconnus, ou liées à l'actualité.En contre partie de ces images au coût non négligeable il existe des images aux contraintes moins lourdes qualifiées de "libres de droit".L'appelation "libre de droits" ne signifie aucunement qu'une image est gratuite ou diffusable selon l'envie. Tout dépend de la license qui l'accompagne qui selon les cas peut être payante, gratuite, modifiable, ou utilisable sous conditions. Mais on peut pas les revendre, en tant que telles, par exemple à d'autres banques d'images.Depuis quelques temps, de nombreuses banques d'images LIBRES DE DROIT sont apparues proposant des visuels à des coûts moindres, voire complètement inexistants dans un esprit typique au partage et à l'open source. Toutefois, avant de se lancer dans une récupération frénétique, il convient de de bien assimiler chaque principe de licences.

 

DES LICENCES DE DROITS D'IMAGE

Il est utile de bien les connaitre, à la fois en tant que contributeur / diffuseur mais aussi en tant qu'utilisateur : certains contenus peuvent paraitre tout à fait utilisables librement, mais assez souvent ce n'est pas le cas. Sur le site de CREATIVES COMMONS on retrouve les conditions générales d'utilisation suivantes :

• Licence Attribution (BY) : Le titulaire des droits (l'auteur dans la majeure partie des cas) autorise toute exploitation de l’œuvre, y compris à des fins commerciales, ainsi que la création d’œuvres dérivées, dont la distribution est également autorisé sans restriction, à condition de l’attribuer à son l’auteur en citant son nom.

• License Attribution + Pas de Modification (BY ND) : Le titulaire des droits autorise toute utilisation de l’œuvre originale (y compris à des fins commerciales), mais n’autorise pas la création d’œuvres dérivées. Là aussi il convient de citer l'auteur à l'origine de l'image / vidéo / contenu.

• License Attribution + Pas d’Utilisation Commerciale + Pas de Modification (BY NC ND) : Le titulaire des droits autorise l’utilisation de l’œuvre originale à des fins non commerciales, mais n’autorise pas la création d’œuvres dérivés. Il s'agit donc de contenu que l'on peut utiliser sur des blogs personnels par exemple, mais pas rattachés à des marques ou des agences.

• License Attribution + Pas d’Utilisation Commerciale (BY NC) : le titulaire des droits autorise l’exploitation de l’œuvre, ainsi que la création d’œuvres dérivées, à condition qu’il ne s’agisse pas d’une utilisation commerciale (les utilisations commerciales restant soumises à son autorisation).

• License Attribution + Pas d’Utilisation Commerciale + Partage dans les mêmes conditions (BY NC SA) : Le titulaire des droits autorise l’exploitation de l’œuvre originale à des fins non commerciales, ainsi que la création d’œuvres dérivées, à condition qu’elles soient distribuées sous une licence identique à celle qui régit l’œuvre originale.

• License Attribution + Partage dans les mêmes conditions (BY SA) : Le titulaire des droits autorise toute utilisation de l’œuvre originale (y compris à des fins commerciales) ainsi que la création d’œuvres dérivées, à condition qu’elles soient distribuées sous une licence identique à celle qui régit l’œuvre originale. Cette licence est souvent comparée aux licences « copyleft » des logiciels libres. C’est la licence utilisée par Wikipedia.Il existe aussi une license dites CCO (Creatives Commons 0) qui comme son nom l'indique ne correspond à aucrun droit proposé par Creative Commons et pour cause : les supports CC0 sont utilisables gratuitement, modifiable à volonté, sans obliger à en mentionner sa source ou son auteur. C'est donc naturellement vers les banques d'images proposant des licenses CC0 qu'un administrateur de site, ou un créatif en quête d'image se tourne en priorité.

 

LES BANQUES D'IMAGES :

Voici une liste non exhaustive des banques d'images les plus fournies :

 

> https://www.flickr.com

Attention : si FLICKR représente une source importante d'images mises à la disposition des internautes toutes les photos présentes ont des droits spécifiques selon les licences CC expliquées dans le paragraphe ci dessus. Il convient donc de vérifier pour chaque image les conditions d'utilisations.

 

 

https://pixabay.com

https://visualhunt.com

http://negativespace.co

http://mmtstock.com

https://unsplash.com

https://www.pexels.com

http://www.gratisography.com

http://startupstockphotos.com

https://stocksnap.io

http://www.lifeofpix.com

http://www.splitshire.com

https://picjumbo.com

https://foodiesfeed.com

http://libreshot.com

http://magdeleine.co

http://fancycrave.com

http://kaboompics.com

http://skitterphoto.com

http://freenaturestock.com

http://www.bara-art.com

> http://freelyphotos.com

http://barnimages.com

https://goodstock.photos

Beaucoup d'images se retrouvent en commun sur ces sites, c'est tout à fait normal puisque leur partage et diffusion ne nécessitent aucun droit. En général, seule une inscription (gratuite) au site est requise.

 

 

http://www.istockphoto.com

https://fr.fotolia.com

http://www.shutterstock.com

https://stock.tookapic.com

Mieux fournies en quantité et en qualité, ces photothèques possèdent chacunes un système de crédits ou d'abonnement spécifique. Concrètement les prix de chaque image pour des licenses standards d'utilisation oscillent entre 9 et 27 euros par photo. Si leur prix demeure attractif et leur utilisation plutôt souple, il est important de se rapporter aux conditions de chacunes d'entres elles, d'autant plus qu'elles sont susceptibles d'évoluer au fil des années.

 

 

> http://www.gettyimages.fr

 

Cette banque d'image représente l'élite des images mises à disposition. Historiquement cette photothèque existait bien avant l'internet public et communiquait ses images via des catalogues épais comme l'annuaire des Yvelines. Désormais à l'heure du numérique, elle propose des images superbes, régulièrement utilisées par les grandes marques lors de leurs campagnes publicitaires. Le prix d'appel d'une image libre de droit en petite taille démarre à 50 euros (comptez le double ou le triple pour une image "plein écran") jusqu'à atteindre les 600 euros l'image.

Gettyimages propose aussi des images plus belles encore en droits gérés, c'est à dire exclusivement réservées à une utilisation limitée géographiquement et dans le temps. Les prix de ces images se déterminent avec le service commercial, au bout d'une longue série de questions quant à l'utilisation de l'image souhaitée. Au final, le montant requis pour des images d'exceptions peut atteindre plusieurs dizaines de milliers d'euros.

 

http://nos.twnsnd.co 

 

PINTEREST ou GOOGLE IMAGES ne sont aucunement de banques d'images mais plutôt de référenceurs d'images piochées sur le net et tout ce que l'on y trouve n'est pas à récupérer sans vérifier auparavant sa source, son auteur et ses droits d'utilisation spécifiques.

 

> Comprendre la notion de CREATIVES COMMONS : site officiel France

> Sites proposant des resources diverses tombées dans le domaine public : sur Wikipedia US